Ligne de triage final des dechets en plastique

Composition de la ligne

Étude de cas

Enjeux principaux

  • Outre tous les types de plastique (PET, HDPE, PP, films en plastique, Tetrapack, etc.), il y a également plusieurs pourcents d’impuretés ferreuses et non-ferreuses (cannettes, couvercles, bouchons, etc.) dans les déchets ménagers en plastique de fraction relativement grande (de 50 x 10 x 1 mm à 300 x 250 x 1 mm)
  • De grandes quantités à traiter (jusqu’à 1800 kg/heure) et une épaisse couche de matière transportée
  • La nécessité de séparer aussi bien des impuretés métalliques magnétiques et non magnétiques

Solution proposée par la société SOLLAU s.r.o. : nous avons fourni un système de séparateurs permettant de séparer aussi bien les impuretés métalliques magnétiques que les impuretés métalliques non-magnétiques. L’aimant en ferrite placé au-dessus du convoyeur DND-AC Ms4 EKO, à nettoyage automatique, a un champ magnétique profond et est donc capable de faire ressortir des objets ferromagnétiques se trouvant à une profondeur pouvant atteindre 320 mm. En parallèle, il protège également le séparateur de métaux non-ferreux ECS-C 2000 RAM contre les détériorations dues à la présence de particules de fer. Le rouleau magnétique MV 254 N 1200, équipé d’aimants néodymes, sépare les contaminants ferreux se trouvant dans les basses couches de la matière et protège le séparateur de métaux non-ferreux ECS-C 2000 RAM contre les éventuelles détériorations. Le séparateur de métaux non-ferreux ayant un rotor magnétique centré ECS-C 2000 RAM capturera tous les gros objets non-magnétiques qui sont de bons conducteurs.