Séparateur haute intensité pour laboratoire LSV

Séparateur haute intensité LSV LSV

Le séparateur haute intensité LSV pour laboratoire est équipé d’un cylindre magnétique très puissant et constitue la version réduite (mais entièrement fonctionnelle) d’un séparateur magnétique à plusieurs étages VMSV. LSV est utilisé pour la séparation en continu et automatique de très fines particules (jusqu’à 30 microns) faiblement magnétiques (par exemple acier magnétique inoxydable ou certains types de minéraux paramagnétiques) dans les conditions de laboratoire.

Structure d’un séparateurpour laboratoire

Ce séparateur magnétique modulaire particulièrement performant est composé d’un distributeur vibrant et de deux cylindres. Le cylindre d’entraînement est magnétique (sa vitesse de rotation peur être régulée en fonction du caractère du matériau à purifier et des contraintes d’exploitation), le cylindre entraîné est non-magnétique. Ces deux cylindres sont reliés par une bande de convoyage fine mais extrêmement résistante en kevlar ou en tissu de verre imprégné de téflon (également disponible avec un revêtement non adhésif ou adapté au secteur alimentaire). Le champ magnétique du cylindre magnétique est efficace sur une hauteur maximale d’environ 10 mm et il est recommandé que la hauteur du matériau à purifier transporté sur la bande de convoyage ne dépasse pas 5 mm (nous recommandons une hauteur de 2 mm pour une efficacité maximale).

Comment fonctionne un séparateur magnétique?

Le matériau à purifier est tout d’abord désagrégé par l’alimentateur vibrant qui le déverse ensuite sur la bande de convoyage. Les particules magnétiques présentes dans le matériau sont capturées par le champ magnétique du cylindre magnétique, emportées au-delà de l’axe du cylindre et tombent dans le récipient pour les particules ferromagnétiques. Le matériau purifié (c’est-à-dire les particules non magnétiques) tombe sous l’action de la gravité (c.-a-d., suit une trajectoire de chute normale) dans le réservoir des matériaux purifiés placé en dessous du cylindre d’entraînement. Grâce à un du volet de réglage (réglable angulairement et axialement) du flux des matériaux magnétiques et non-magnétiques, on peut faire la récupération sélective de minéraux de susceptibilités magnétiques différentes (ça veut dire, il est possible d’extraire du matériau une troisième partie partiellement contaminées de particules Fe et située entre le matériau purifié et les particules ferromagnétiques). Le processus de séparation peut être répété si nécessaire car le matériau purifié, le matériau partiellement contaminé ainsi que les particules ferromagnétiques capturées sont recueillis dans des récipients séparés placés sous la bande de convoyage. Il est nécessaire de garder en mémoire le fait que le séparateur LSV est un séparateur magnétique extrêmement puissant, capable de capturer également des morceaux de plastique, caoutchouc, pierre ou bois légèrement contaminés par les oxydes de fer et cela explique son rôle irremplaçable dans les tests de laboratoire et l’évaluation des matériaux traités.

L’alimentateur vibrant à trémie fait partie intégrante de ce séparateur magnétique particulier et ses dimensions correspondent de façon précise à la largeur de la bande de convoyage. Il est possible à l’aide du régulateur de vibrations de l’alimentateur de paramétrer le dosage optimal du matériau à purifier déversé sur la bande de convoyage. Le cylindre magnétique LSV est équipé d’un dispositif simple de réglage de la tension optimale de la bande de convoyage et le moteur du cylindre d’entraînement est relié à un variateur de vitesse. Il est donc possible de régler la vitesse de la bande de convoyage en fonction des besoins particuliers.

Le séparateur magnétique à enveloppe tournante est destiné aux clients industriels les plus exigeants recherchant la séparation des plus fines impuretés ferromagnétiques. Dans le cas d’utilisation de bandes de convoyage extrêmement fines en kevlar ou tissu de verre imprégné de téflon, la taille maximale des particules traitées par ce séparateur ne devrait pas dépasser 5 mm. Des particules de dimensions plus importantes pourraient très rapidement endommager la fine bande de convoyage. Il est néanmoins possible d’utiliser des bandes de convoyage plus épaisses pour extraire des particules métalliques plus importantes, mais ces bandes renforcées réduisent l’efficacité magnétique de ce séparateur.


Avantages d'un séparateur magnétique pour laboratoire

Grâce à la qualité de matériaux utilisés dans la fabrication du séparateur magnétique LSV (ensemble d’aimants NdFeB extrêmement puissants associés à des rondelles spéciales en acier et une bande de convoyage très fine et pourtant très résistante en kevlar ou tissu de verre imprégné de téflon), ce séparateur exceptionnel est capable de générer une induction magnétique superficielle allant jusqu’à 21 000 gauss, valeur dont ne pouvaient jusqu'à présent se vanter que les séparateurs électromagnétiques. D’un autre côté, il faut garder en mémoire que pour une utilisation pratique du rouleau magnétique, le critère majeur n’est pas la valeur de l’induction magnétique atteinte mais surtout la densité des pôles magnétiques car le séparateur LSV est souvent utilisé pour capturer de très fines particules ferromagnétiques. Si la distance entre les pôles magnétiques est trop importante (dans l’objectif d’atteindre une induction magnétique maximale), le champ magnétique très puissant ainsi créé ne pourrait être utilisé pour capturer les petites impuretés qui glisseraient entre des pôles magnétiques trop éloignés. Combinée à un champ magnétique intense, la valeur optimale de l’induction magnétique mesurée à la surface des cylindres et permettant la capture des très petites particules ferromagnétiques avoisine donc 11 000 gauss.

LSV

Est équipé d’un cylindre magnétique très puissant et constitue la version réduite (mais entièrement fonctionnelle) d’un séparateur magnétique à plusieurs étages VMSV.

ProduitCarte de données (CZ)
LSV Visualiser le PDF



Dans quels secteurs industriels utiliser un séparateur magnétique?

Le séparateur magnétique à haute induction magnétique pour laboratoire est utilisé en particulier lors du test des produits dans l’industrie alimentaire (par exemple lors du nettoyage final de la farine de viande et d'os ou du nettoyage des sels provenant des mines de sel), dans l’industrie pharmaceutique, pendant le recyclage des appareils électriques (par ex. pour éliminer les particules en acier inoxydable de faible magnétisme), dans l’industrie métallurgique (nettoyage des sables de fonderie), dans l’industrie du verre et l’industrie céramique (élimination des particules magnétiques indésirables présentes dans les sables de quartz et sables de verre, kaolin, calcite, argile, etc.). Il est également utilisé dans les laboratoires de l’industrie chimique (affinage des pigments), au cours de la fabrication des matériaux réfractaires (épuration des matériaux réfractaires, argile réfractaire, abrasifs, etc.) ainsi que lors de l’extraction et du traitement des matières minérales et des minerais (les séparateurs magnétiques sont utilisés de façon classique dans les processus d’enrichissement et d’épuration du feldspath, manganèse, pegmatite, bauxite, magnésite, titane, staurolite, hématite, baryte, bentonite, potasse, quartz, diamants, terres rares comme par exemple le bore, or, scandium, minerai de fer, talc, zirconium, etc.).